Pourtant, l'Espagne est un refuge (transitoire) pour ceux d'entre eux qui parviennent à passer les Pyrénées durant la Seconde Guerre mondiale. Quand l'Espagne s'inscrira dans le "monde musulman" l'élite culturelle juive connaîtra, parallèlement à l'arabisation, une rehébraïsation, à la faveur d'échanges intenses avec les communautés juives orientales. Les conquérants arabes, peu nombreux, laissent souvent la garde de leurs conquêtes aux Juifs. Publication date 1890 Topics Proverbs, Spanish literature, Spanish literature Publisher Strassburg, Trübner Et en mai 1869, est votée une nouvelle Constitution dont l'article 21 stipule : « La nation s’oblige à entretenir le culte et les ministres de la religion catholique. En Espagne, les invasions barbares des Suèves, des Vandales, et des Wisigoths détruisent plus ou moins le système politique mis en place par l'Empire romain et l'Église et pour un certain nombre de siècles, les Juifs jouissent d'une paix qui ne concerne déjà plus leurs frères d'Italie ou de Byzance[8]. Au cours des années qui suivent la conquête par Tariq ibn Ziyad, la majeure partie du territoire passe au pouvoir des musulmans au moyen de capitulations, suivant les termes desquelles les chrétiens comme les Juifs obtenaient le statut de « gens du Livre » qui leur permettait de conserver leurs structures politiques et administratives. Jusqu'à l'adoption du christianisme, les Juifs ont des relations étroites avec les populations non-juives, et jouent un rôle actif dans la vie sociale et économique de la province. Le juste se réjouit du châtiment infligé au méchant »[80]. Le témoignage en justice des dhimmis a moins de valeur que celui des musulmans et leurs indemnités, quand ils sont victimes de crimes de sang sont moindres. Comme cela s'est répété plusieurs fois dans l'histoire, les Juifs sont forcés de vendre leurs biens pour des sommes dérisoires[118]. J.-C. découverte à bord d'un navire près d'Ibiza, dans les îles Baléares. Le vieil israélite prépare son départ. Selon des traditions plus tardives, les premiers Juifs seraient arrivés en Espagne, après la chute du Premier Temple en 586 av. Mais aussi, obligé par les nobles et suivant les recommandations du concile de Latran de 1215, il impose en 1371 le port de la rouelle (comme c'était le cas en France depuis saint Louis) et l'interdiction aux Juifs de porter des noms castillans, séparant ainsi définitivement les Juifs espagnols du reste de la population[80]. Les Juifs et les chrétiens sont expulsés du Maroc et de l'Espagne islamique. Enfin, le décret 78 rend passible de cinq ans d'excommunication, l'adultère avec une femme juive. L'intérêt méticuleux que les Arabes avaient pour la grammaire et le style ont également pour effet de stimuler la recherche philologique parmi les Juifs[37]. Certains associent le pays de Tarsis mentionné dans les livres d'Isaïe, de Jérémie, d'Ézéchiel, dans le premier livre des Rois et le livre de Jonas, avec l'ancienne civilisation de Tartessos, sur la péninsule ibérique[3]. Une loi entrée en vigueur en 2015 facilite l’accès de descendants de Séfarades à la citoyenneté portugaise. C'est ainsi que la tradition séfarade peut s'enrichir sur les plans religieux, culturels et intellectuels. Alfréd Hajós est un nageur juif hongrois, champion olympique lors des Jeux olympiques d'été de 1896 à Athènes. Après la prise de Tolède par les chrétiens en 1085, le roi de Séville demande le secours des Almoravides. L'Église fournit au pouvoir ses fondements intellectuels et juridiques. L’intransigeance religieuse des Almohades, qui rejettent la philosophie des époques précédentes, est à l’origine de persécutions contre les Juifs, convertis de force à l’islam. ASPAS- Pintores Pastelistas Españoles est une association légalement inscrite dans le Registre National des Associations d’Espagne sous le n° 593517. La plupart gagnent le Maroc, particulièrement Fès ou l’Algérie, Tlemcen, Alger, et les cités du littoral tout au long de la route conduisant en Tunisie. Comme leur témoignage est irrecevable, ils doivent se convertir pour sauver leur vie. La guerre se termine par l'entrée solennelle de Ferdinand et d'Isabelle dans Grenade, le 2 janvier 1492. Au cours d’une cérémonie au Palais royal, le souverain exprime toute « la gratitude » de son pays envers les Juifs pour leur contribution durant des siècles avant leur expulsion en 1492 et il conclut : « Comme vous nous avez manqué ! Désormais, ils vont connaître les avantages de la civilisation et le droit des personnes [...]. Les services des savants ou médecins ou commerçants ou poètes ou universitaires juifs sont généralement appréciés tant des chrétiens que des musulmans[42]. En 1379, lors de l'avènement de Jean Ier de Castille, l'exécution de Joseph Pichon par ordre d'un tribunal rabbinique[80],[83], à l'insu du nouveau roi, attire sa colère (il fait tuer les trois exécuteurs et couper la main de l'huissier impliqué) et celle de la population sur l'ensemble des Juifs[84]. Maïmonide est le plus illustre représentant du judaïsme espagnol (bien que, à la suite des persécutions, il n'ait passé que son enfance en Espagne) et pour beaucoup du judaïsme post-talmudique. Europe. Rabbi Isaac ben Chechet (1326-1408) et rabbi Shimon ben Tsemah Duran[96] (1361-1444) comptent parmi les personnalités les plus célèbres de cette vague de réfugiés qui s’implantent à Alger et en territoire zianide[93]. La population juive reste suffisamment importante pour inciter Wamba (672-680) à ordonner l'expulsion des Juifs dont certains purent fuir en Languedoc Roussillon[21]. La reconnaissance des Séfarades est confirmée par la république espagnole en 1935 qui célèbre le 8e centenaire de la naissance de Maïmonide, marqué par le discours suivant du représentant du gouvernement : « Revenez en Espagne mes chers frères, [...] et dites au monde entier que l'Espagne vous a accueillis en toute sympathie. C'est un coup terrible pour les nombreux agriculteurs juifs que l’expulsion fait des miséreux dénués de tout. Les recherches sur les juifs d'al-Andalus dans les vingt-cinq dernières années - Angel Sâenz-Badilloslien Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée lien Année 1992 lien Volume 63 lien Numéro 63-64 lien, La Méditerranée des Juifs: exodes et enracinements Par Paul Balta, Catherine Dana, Régine Dhoquois Publié par L'Harmattan, 2003 -, Histoire des juifs sépharades : De Tolède à Salonique de Esther Benbassa, Aron Rodrigue Poche: 468 pages Seuil; Édition : Éd. Ervige publie vingt-huit lois contre les Juifs avec l'appui du XIIe concile. Plus communément admise comme d'origine juive, on cite une amphore datée au moins du Ier siècle av. Son introduction au Talmud est la norme aujourd'hui. Les prescriptions ecclésiastiques du concile d'Elvire, simple concile provincial, restèrent lettre morte. D'autres noms fréquents étaient portés exclusivement par des Juifs comme Dayan, Avraham, Ben David, Ben Moshe ou Salón[169]. Le Portugal attire les descendants de Juifs ayant fui sous l’Inquisition. Plus intégristes encore que les Almoravides, ils traitent durement les dhimmis. Sur son visage triste se reflète la douleur de cet abandon. Pour éloigner les Juifs riches et actifs des Maures, il leur garantit quelques privilèges. ), Lucas de Tuy est un chroniqueur espagnol du, Yom Tov Assis, « The Jews of Spain: From Settlement to Expulsion », pages 44-45, Jérusalem : Université hébraïque de Jérusalemm, 1988, David Wasserstein parle de réhébraïsation. Fue bautizado muy tarde, porque su familia era revolucionaria. Toutefois, ils résident souvent dans des « juderias » ou « calls » (de l'hébreu קָהָל kahal, communauté) en Catalogne, c'est-à-dire des juiveries que l'on peut encore parcourir dans de nombreuses villes (Barcelone, Cordoue, Gérone, Séville...). Ici, fragment de Sainte Hélène interrogeant Judas (ben Simeon, Syriaque de Jérusalem), 1483, Disputation des Juifs devant Ferdinand et Isabelle, gravure de 1869, Mishné Torah de Maïimonide, traité monumental dans lequel le corps de la loi biblique et talmudique est classé et systématisé. Ce mysticisme est dénoncé par les courants plus orthodoxes du judaïsme dont Salomon ben Aderet (et au XIXe siècle par Heinrich Graetz[72]). Partagez et Likez un max ! La communauté juive espagnole connaît le début de son âge d'or sous le règne de Abd al-Rahman III (912-961), le premier calife de Cordoue. De nombreux Juifs atteignent une haute position économique ou sociale, et leur culture, fortement influencée par la culture arabe connaît un véritable âge d'or. Les Juifs séfarades ou simplement Séfarades (parfois orthographié Sépharades) ou Sefardim (de l'hébreu : סְפָרַדִּים), sont les membres des communautés juives historiques habitant ou issus de la péninsule Ibérique.. , qui défendirent la capitale pendant le siège de Madrid (hiver 1936-37)[147]. Ces persécutions témoignent de la lutte entre le christianisme et le judaïsme en Espagne wisigothique. Les Juifs arrivés en Espagne sont souvent dépouillés et arrêtés par la Guardia Civil avant d'être pris en charge par les quakers ou par le Joint ou l'Agence juive[152]. Beaucoup de Juifs ne se convertissent pas, d'autres cèdent à la pression mais une conséquence en est une déliquescence des communautés privées trop longtemps de leur rabbin et une autre plus générale, est la publication d'une bulle de Benoît XIII renforçant les mesures antijuives et interdisant la lecture du Talmud. Les études académiques modernes vont de 40 000 à 150 000 exilés, même si les chiffres proposés dans des siècles précédents, tels que ceux du rabbin Isidore Loeb étaient beaucoup plus élevés[119] : Si le tableau ci-dessous établi par le rabbin et historien Isidore Loeb[131] à la fin du XIXe siècle, affiche des chiffres surestimés selon les estimations plus modernes, il donne une idée de la répartition des destinations des Juifs expulsés : L'Espagne ne compte officiellement plus de Juifs après leur expulsion. Le Bureau est actuellement composé par. À côté des musulmans, des communautés minoritaires, juive et chrétienne, étaient principalement installées sur la colline du Mauror, à proximité de l'Alhambra. Le commerce international est donc une activité des plus pratiquées par les Juifs avec l'artisanat du bois, de la soie, de l'or et de l'argent dans les villes et l'agriculture à la campagne. Les œuvres des Séfarades d'al-Andalus ont rayonné parmi les intellectuels bien au-delà de la communauté juive. Le rabbin et philosophe néo-platonicien Salomon ibn Gabirol (1020 - 1058) produit le « Fons Vitae » qui va inspirer la scolastique chrétienne jusqu'à Thomas d'Aquin. Des pillages, des incendies, des massacres et des conversions forcées de Juifs font rage dans les principaux quartiers juifs des villes de presque tous les royaumes chrétiens de la Péninsule ibérique : Castille, Aragon et Navarre. En outre, nous sommes informés par l’Inquisition et d’autres que le grand dommage occasionné aux Chrétiens persiste, et que cela continue du fait des conversations et communications qu’ils tiennent avec les Juifs, de tels Juifs tentant par tous les moyens de renverser notre sainte foi Catholique et tentant de détourner de fidèles Chrétiens de leurs croyances. Quoi qu'il en soit, l'Espagne fut un refuge ou plutôt un lieu de passage et suivant Bartolomé Benassar[145], s'il est difficile de recenser précisément le nombre de Juifs réfugiés en Espagne (53 000 à 63 000 selon l'estimation haute de l'American Jewish Committee, 35 000 selon un chiffre cité par Michel Catala[150] et 25 600 selon la Jewish Virtual Library[151]), on peut distinguer deux catégories de réfugiés : ceux qui entrèrent en Espagne légalement munis d'un passeport espagnol délivré plus ou moins complaisamment par les autorités consulaires de ce pays (on peut citer les noms de Bernardo Rolland ou Alfonso Fiscowich en France qui sortirent des Séfarades du Camp de Drancy, d'autres en Grèce, en Roumanie ou en Hongrie) et ceux qui passèrent clandestinement, au péril de leur vie et en risquant l'arrestation (trop courante) par les Allemands ou la gendarmerie de Vichy. Les noms Castro, Acosta, Silva, Navarro, Duran, Henriquez, Espinosa, Leon, Medina, Ferreira, Rojas et Aliba étaient particulièrement fréquents chez ces populations[163]. Abraham ben Meir ibn Ezra, né vers 1090 à Tudèle, dans l'émirat de Saragosse, décédé vers 1165 à Calahorra, est un rabbin, poète, grammairien, traducteur, commentateur, philosophe, mathématicien et astronome. L'instauration d'un régime théocratique fut néanmoins progressive. Dans la recherche d'explications du phénomène, il a été imaginé toutes sortes de causes magiques comme croire à un châtiment divin des chrétiens pour avoir permis la présence de la « race déicide » (les Juifs) parmi eux ou accuser directement les Juifs d'empoisonner les puits d'eau pour répandre la peste dans le but de détruire la chrétienté. Quant aux conversions, elles s’élèveraient à environ 250 000 selon Henry Kamen et Joseh Pérez [126] mais, là aussi, les estimations sont malaisées, du fait qu'un certain nombre de familles ayant dans un premier temps fait le choix de l'exil se soient plus tard résignées à la conversion et au retour dans leur zone d'origine face aux difficultés et au drame personnel que constituait l'expulsion[125]. Salomon ben Aderet, disciple de Nahmanide, lui succède en influence à la tête de la communauté juive espagnole et contribue à la diffusion de l'étude du Talmud et de la Kabbale[65]. It sold more than 30 million albums worldwide. Les massacres de 1391 sont appelés « révoltes anti-juives » ou « baptêmes sanglants » ou par le terme d'Europe centrale « pogrom » et en hébreu par גזירות קנ"א , Gzirot kana[88] ou«  conversions forcées du 5151 » (année correspondante dans le calendrier hébreu ). Les musulmans, suivant les enseignements du Coran, estiment que les « gens du livre » ne doivent pas être convertis de force à l'islam et méritent un statut particulier, la dhimma. 2 000 autres arrivent en Espagne, à Barcelone et à Madrid, pendant la Première Guerre mondiale, dont beaucoup de Juifs turcs et donc séfarades chassés par la défaite de la Turquie[143]. de Tel Aviv), "Langues et frontières entre juifs et musulmans en al-Andalus", dans Maribel Fierro (ed. Más información. Les célèbres youtubeurs espagnols ne sont pas les seuls à s’être installés en Andorre. Medien- und Nachrichtenunternehmen. C'est la dispute de Tortosa[106] qui dure de février 1413 à novembre 1414 et qui oppose Benoît XIII lui-même et le Juif converti Jérôme de Santa Fé (alias Joshua Lorki)[107] à plusieurs rabbins de communautés espagnoles sous la direction de Don Vidal Benveniste. Une copie richement enluminée, écrite judéo-espagnol carré par Salomon Ibn Zauk pour Joseph Sen David Ibn Yahya en 1492, indique l'utilisation des termes Judios ou Jueus (en catalan) ou Judeus (en portugais) Ce roi leur défend de posséder des maisons et des terres, il leur interdit la navigation et le commerce avec l’Afrique et, en général, toute relation d’affaires avec les chrétiens. Alphonse II d'Aragon (1162-1196), grand admirateur de la poésie provençale, protégeait les savants, qui, à cette époque, étaient presque tous Juifs[60]. La dernière condamnation de judaïsants prend place à Séville en 1799[133]. En 1471, 8 Juifs sont massacrés par la population de Ségovie à la suite d'une accusation de crime rituel durant la Semaine sainte[112]. C’est accorder la liberté de conscience mais pas celle des cultes. Malgré les efforts de don Sanche, don Zag est exécuté en 1280 et les Juifs castillans se voient imposer de fortes amendes[65],[69]. », La Constitution du 2 juillet 1876, modifie l'article 21 qui, devenu article 11, diminue les libertés précédemment accordés : « La religion catholique, apostolique, romaine, est la religion de l'État ; la nation s'oblige à en entretenir le culte et les ministres. Abu al-Hasan Ali avait pour médecin privé vers 1475, Isaac Hamon, membre d'une famille de lettrés juifs[54]. Les conciles de l'Église qui se tiennent à Tolède, alors capitale espagnole, deviennent une sorte de Parlement qui, sous la direction du roi, édicte des lois[10]. L'archevêque de Tolède appelle à la croisade contre les Maures, pour aider Alphonse VIII de Castille. Malgré cette situation périlleuse, quelques sages continuent à illuster le judaïsme espagnol, tels Hasdaï Crescas ou Meïr Alguades[97], médecin du roi Henri III, qui traduit l'Éthique d'Aristote en hébreu. Toutefois, on pouvait considérer depuis longtemps que les lois moyenâgeuses édictées contre les Juifs étaient tombées (partiellement) en désuétude. Les Juifs continuent ainsi à bénéficier d'une certaine protection contre les évêques de la part de nobles wisigoths ayant conservé une grande autonomie vis-à-vis du roi et les lois du concile de Tolède ne sont pas appliquées[8]. En général, on distingue deux périodes : avant et après le début des invasions Almoravides (vers 1086). Les chercheurs ont du mal à s'accorder sur le nombre exact de Juifs qui partirent et ceux qui préférèrent se convertir. Le massacre de Grenade a été l'un des premiers signes d'un déclin du statut des Juifs, qui résulte en grande partie de la conquête de l'Espagne par les sectes islamiques d'Afrique du Nord les plus zélées. Il est assassiné lors du massacre de Grenade de 1066 avec environ 4 000 autres Juifs. Les convertis sont contraints de signer un texte où ils s’engagent à ne pas se marier entre eux et à exécuter eux-mêmes les convertis qui n’observeraient pas strictement la foi catholique. Il fait aussi l'éloge du vin, et chante les plaisirs ou les chagrins. Deux inscriptions trilingues juives de Tarragone et Tortosa ont été diversement datées du IIe siècle av. Et c'est en qualité de diplomate qu'il correspond avec le royaume des Khazars, qui s'était converti au judaïsme, au VIIIe siècle[40]. Entre les deux convertis s'interpellant tous deux par la formule « mon frère aux idées faussées, » débute un dialogue où chacun tente de ramener l'autre à son ancienne foi. Les Juifs, du monde chrétien ou musulman, voient l'Espagne comme une terre de tolérance relative et d'opportunités. Le texte justifie toujours cette décision par la mauvaise influence des Juifs sur les nouveaux chrétiens : « Vous savez fort bien qu’en nos territoires se trouvent certains mauvais Chrétiens qui se sont judaïsés et sont coupables d’apostasie envers notre Sainte foi Catholique, la plupart étant dues à des communications entre Juifs et Chrétiens. Datos bibliográficos: París, Alliance Israélite Universelle-Editions du … La désintégration du califat disperse les lettrés juifs dans l'ensemble de la péninsule en ouvrant de nouvelles opportunités. Son œuvre philosophique – rédigée en arabe comme la plupart des textes judéo-espagnols, mais qui ne nous a été transmise que par sa traduction latine, inachevée, du XIIe siècle, « Fons Vitae » (« la Source de vie ») publiée avec comme nom d'auteur Avicebron – n'a guère circulé dans les milieux juifs andalous, mais elle a surtout exercé son influence dans le monde chrétien où elle jouit jusqu'au XVe siècle d'une très grande renommée (en partie due aux attaques dont elle fut l'objet de la part des philosophes scolastiques, en particulier Albert le Grand et Thomas d'Aquin[46]). Le huitième concile de Tolède, présidé par l'évêque Eugène sous le règne de Recceswinth, reformule les lois édictées par le IVe concile. Toutefois, l'Espagne compte environ 300 000 converses - Juifs convertis au catholicisme et leurs descendants - après le secret d'expulsion, et certains entre eux pratiquent encore le judaïsme. Une partie quitte la péninsule tandis que d'autres se convertissent, souvent seulement pour la forme[8]. Fidèles aux traditions talmudiques et midrashiques, les philosophes juifs se consacrent à l'éthique[44]. La majorité est composée de Séfarades souvent venus d'Afrique du Nord à l'indépendance. Ils cultivent eux-mêmes leurs terres ou, comme les autres, ont recours à des esclaves. Dans son ouvrage vers 673 Histoire de la rébellion de Paul contre Wamba[23], l'archevêque Julien de Tolède prouve la « perfidie » des révoltés par leur collusion avec les Juifs[24],[21]. « Aucun témoignage ne vient confirmer que ces juifs jouissaient d'une vie culturelle proprement dite[30] ». Au début de leur domination de l'Espagne, les rois wisigoths de religion arienne se sont montrés plus hostiles aux Romains, chrétiens également mais trinitaires, qu'aux Juifs[8]. L'Hispanie passe sous la domination romaine avec la chute de Carthage, après la deuxième guerre punique (218 - 202 av. QUIÉN ES QUIÉN EN LA LITERATURA EN LADINO, INFORMANTES SEFARDÍES DE ENCUESTAS DE CAMPO, CÓMO TRANSCRIBIR TEXTOS ALJAMIADOS SEFARDÍES (en construcción). Puis ils ont fermé les portes de la ville devant les chrétiens et les ont ouvertes pour les Maures ». Parallèlement, les Juifs, en se baptisant, ne fournissent pas seulement à la chrétienté des hommes de talent de tout genre, des écrivains, des médecins et des poètes (raillant et calomniant leurs anciens coreligionnaires en prose et en vers satiriques aux conséquences fâcheuses), ils l’enrichissent également de leurs biens et de leur esprit[99]. Un rabbin de Tétouan s'installe à Madrid en 1922. Les Almoravides sont peu à peu sensibles à l'esprit de l'Andalousie et à l'idée de coexistence. Les estimations chiffrées concernant l'ampleur de l'expulsion et des conversions sont très variables et sujettes à controverse. Il se peut que des Juifs s'y soient installés comme commerçants qui auraient été rejoints par ceux qui avaient été réduits en esclavage par les Romains, sous Vespasien et Titus, et dispersés à l'extrême-occident d'alors au cours de la guerre judéo-romaine, et surtout après la défaite de la Judée en 70. , et Máté Zalka (connu en Espagne sous le nom de general Lukács) commandant de la XIIe B.I. Le soutien d'Abd al-Rahman III aux recherches scolastiques avait fait de l'Espagne le centre de recherche philologique arabe. Richard Gottheil, Meyer Kayserling et Joseph Jacobs, Michèle Escamilla, "L'Unité politique aux dépens du judaïsme en Espagne", p.25-50, dans, Il écrit : « Les apôtres qui ont conquis le monde ne portaient ni lances ni couteaux. Le décret 50 interdit aux membres des deux religions de s'assoir à la même table. Il interdit également aux Juifs la fonction publique, le mariage avec des Chrétiens, et la possession d'esclaves. Il est rejoint par tous les Juifs bannis d’Espagne et par ceux qui étaient restés dans la Péninsule. Les Juifs sont traqués et contraints au baptême. In more than forty years of career, Bette Midler was named twice for the Academy Award and won four Grammy Awards, four Golden Globes, three Emmy Awards and a special Tony award. Il fut aussi un grand médecin, qui fit connaître l'œuvre des maîtres antiques Hippocrate et Galien[53]. Et qu'est-ce qu'on peut dire du domaine de la médecine? et mise à jour (21 septembre 2002) Collection : Points Histoire Langue : Français, Histoire médiévale de la péninsule ibérique de Adeline Rucquoi Poche: 442 pages Seuil (2 novembre 1993) Collection : Points Histoire Langue : Français, Site de la communauté juive espagnole : r. La dernière modification de cette page a été faite le 15 janvier 2021 à 00:07. L'empreinte comporte deux caractères hébreux témoignant de contacts, directs ou indirects, entre les Juifs et ces îles, à cette époque. Si la religion juive n'était pas encore tolérée, les Juifs étaient acceptés malgré leur religion, voyageaient librement dans toute l’Espagne et pouvaient même s’y établir, mais les Juifs et les descendants de conversos sont encore vus très négativement[135]. Aussi certains atteignent-ils de hautes positions de trésoriers, de collecteurs d'impôts et de ministres qui peuvent les rendre impopulaires et leur sort ne dépend que l'état de leurs relations avec le roi, alors qu'ils peuvent à tout moment être en conflit avec les nobles ou le peuple.